xCloud : L’offre de cloud-gaming sera lancée en septembre et intégrée au GamePass

Il a été annoncé que le xCloud, l’offre de gaming proposé dans le cloud de Microsoft qui était en version bêta depuis quelques mois, sera lancé officiellement dans le mois de Septembre 2020. Parmi les premiers pays à profiter de cette offre, on retrouve la France été la Belgique, qui bénéficiaient déjà du service en version bêta.

Une intégration directe au Gamepass Ultimate

La bonne nouvelle, c’est qu’il n’y aura pas besoin d’une souscription à un abonnement supplémentaire pour accéder au service. L’offre xCloud sera alors directement intégré au Gamepass Ultimate, puis va être facturé à 12,99 € par mois.

Le service proposé sera en principale concurrence avec la console Stadia installée dans le cloud de Google. Contrairement à Stadia, l’offre xCloud de Microsoft ne sera pas particulièrement accessible sans un abonnement payant. Elle intègrera au départ l’accès à plus de cent jeux dont entre autres les jeux poids lourds comme Red Dead Redemption 2, Gears 5, Forza Horizon, Minecraft Dungeons, World War Z ou encore PUBG. Les joueurs n’auront pas besoin de posséder ces jeux avant de pouvoir y jouer car l’abonnement au Gamepass Ultimate leur offre la possibilité de jouer à tous les jeux intégrés dans cette formule.

Nul besoin d’une console

Pour avoir accès au service xCloud, il faudra surtout posséder une tablette ou un smartphone compatible. Ainsi, il ne sera pas nécessaire de disposer d’une Xbox ou d’un ordinateur pour jouer. Les joueurs pourront jouer à partir du terminal qui leur convient. Les seuls éléments prérequis seront donc la manette de jeu et l’abonnement au Gamepass.

L’expansion de Microsoft dans l’univers du cloud gaming est considéré par de nombreux spécialistes comme un tournant majeur pour le secteur. En effet, bien que plusieurs acteurs étaient déjà sur le marché avant son arrivée, Microsoft reste le seul à pouvoir proposer à son public une offre All-in-One, qui est non seulement accessible mais également très intéressante. L’offre GeForce que propose Nvidia requiert nécessairement d’être le propriétaire des jeux avant de pouvoir y jouer, tout comme celle de Google à la différence près que seulement quelques jeux peuvent être joués gratuitement chaque mois.

Share